Jeu : Les jeux nautiques (de Bretagne)

Fiche diffusée avec l’aimable autorisation de la confédération FALSAB (Confédération des Jeux et des Sports Traditionnels de Bretagne).

Jeu de la poutre, photographie fournie par Franch Perù

Jeu de la poutre, photographie fournie par Franch Perù

Auteur de la fiche d’inventaire : Franch Perù

Il s’agit de jeux pratiqués dans l’eau.

Lieu d’observation de la pratique décrite ici : Jeux pratiqués sur la côte ou dans les villes traversées par une rivière ou baignées par un étang. Attestés en Bretagne, ils sont connus aussi ailleurs.

(insertion plan google map)

Description :

Ces jeux sont peu pratiqués aujourd’hui, ils ont lieu à l’occasion de célébrations locales.

  • Le jeu de la poutre :

Il s’agit de marcher sur une poutre branlante, installée au-dessus de l’eau et d’aller décrocher un objet placé sur un dispositif qui bascule en permanence et de revenir avec sa prise sans tomber dans l’eau.

  • La course à la godille :

Les concurrents assis ou debout dans un petit canot font avancer leur embarcation en godillant, c’est-à-dire en faisant des mouvements hélicoïdaux (des 8) avec la pelle d’un aviron placé à l’arrière. Ils font ainsi quelques dizaines de mètres d’un parcours balisé partant d’un quai ou d’une cale.

  • La course aux canards :
Course aux canards, photographie fournie par Fanch Perù

Course aux canards, photographie fournie par Fanch Perù

Il s’agit de tenter d’attraper à la nage un ou des canards lâchés à partir d’un quai ou d’une cale. Le concurrent qui attrape un canard conserve le volatile.

  • Les épreuves de natation :

Différents jeux occupent les activités des nageurs lors de certaines fêtes locales.

Apprentissage et transmission :

Ces jeux se pratiquent lors des fêtes locales. Ils se transmettent de génération en génération.

L’essentiel des enquêtes remonte aux années 1980. Certains jeux ont disparu depuis. La pratique de certains autres est devenue exceptionnelle.

Objets utilisés et matériaux :

Une poutre en bois

Des avirons

Des canots

Des pelles

Terrain de jeu :

En extérieur. Pratiqués en Bretagne, sur la côte ou dans les villes traversées par une rivière ou baignées par un étang.

Historique :

Jeux pratiqués sur la côte ou dans les villes traversées par une rivière ou baignées par un étang, lors des fêtes locales. Ces jeux ne sont pas spécifiquement bretons par leur origine, mais les Bretons les ont marqués de leur empreinte, les intégrant à leurs travaux et à leurs fêtes, en inventant à leur usage un vocabulaire technique en langue bretonne. Certains jeux ont disparu depuis les années 1980. La pratique de certains autres est devenue exceptionnelle.

Documentation :

Jeux traditionnels de Bretagne, Skol Uhel ar Vro, Institut Culturel de Bretagne, 1987


Ce billet correspond à l’une des fiches réalisée dans le cadre de l’inventaire du Patrimoine Culturel Immatériel des jeux traditionnels français, financé par la Ministère de la Culture et de la Communication. Si vous souhaitez ajouter des informations complémentaires à cette fiche, n’hésitez pas à poster un commentaire.Vous pouvez également nous contacter à l’adresse suivante : fiches.pci<at>gmail.com.

Auteur de la fiche d’inventaire : Fanch Perù (Musée du commerce rural et des traditions trégoroises de Kerauzen en Ploubezre – Côtes d’Armor).

Informateur : Franch Perù

Date et lieu de l’enquête : de janvier à avril 2012, en Bretagne.

Date de la fiche d’inventaire : 6 juillet 2012

Crédits photographiques : les photographies et vidéos publiées sur la page ont été fournies par Fanch Perù sans informations supplémentaires. Si vous souhaitez effectuer votre droit de retrait, signalez-le nous.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *