Jeu : La galoche sur billot (Morlaix et ses alentours – Finistère)

Fiche diffusée avec l’aimable autorisation de la confédération FALSAB (Confédération des Jeux et des Sports Traditionnels de Bretagne).

Jeu de la galoche sur billot, photographie fournie par Albert Le

Jeu de la galoche sur billot, photographie fournie par Albert Le Mignot

Auteur de la fiche d’inventaire : Albert Le Mignot

Il s’agit d’un jeu d’adresse où il faut lancer des palets. Il est dit typique du Pays de Morlaix.

Lieu d’observation de la pratique décrite ici : à Morlais et ses alentours (notamment Saint-Jean-du-doigt, Plougasnou, Garlan, Plouezoc’h, Lanmeur et Guimaec).

Description :

Ce jeu est attesté en Bretagne depuis au moins le début du XIXème siècle. Il trouve son origine dans le Petit Trégor (Plestin, Morlaix) et la Haute Cornouaille (Berrien, Serignac).
Mais déjà en 1388, les archives de l’église de Quimper font allusion au jeu de « galoche ». Le jeu en question était sans doute le jeu de la galoche sur route ou « jeu du bouchon » mais l’on peut supposer qu’un jeu aussi simple n’a pas attendu 400 ans pour apparaître.
Ce jeu se pratiquait à côté des allées de boules, des jeux de quilles, à tous les carrefours, dans les cafés, les kermesses, les pardons1 où de nombreux joueurs se donnaient l’occasion de briller.

Lancer de palet, photographie fournie par Albert Le Mignot

Lancer de palet, photographie fournie par Albert Le Mignot

Le jeu consiste à chasser avec les palets un petit parallélépipédique rectangle, appelé « galoche », que l’on place sur un billot de bois. Selon la région, le jeu se joue en plaçant la galoche au milieu, ce qui est plus facile, ou juste au bord. La galoche doit tomber du billot pour que l’essai soit valable. Chaque joueur a droit à 6 palets à chaque tour. Sachant que chaque galoche abattue vaut un point, le but est de totaliser 6 points sur 6.

Les parties sont jouées en individuel ou par équipe. Les joueurs s’accordent sur le nombre de palets à lancer, ou sur le nombre de points à réaliser, puis chacun joue à son tour. Les concurrents lancent leurs pièces de 9 pas (soit environ 8,50 m à 9 m). Un joueur nommé « releveur » a pour rôle de remplacer la galoche aussitôt que celle en place est tombée.

  •  En individuel :

Individuels professionnels : but à 9 m sur 2 billots,
Amateurs : but à 8 m 50 sur 1 ou 2 billots suivant le concours.

Après inscription, le joueur effectue 5 séries de 6 lancers mais il doit jouer sur les 2 billots.
Selon les concours, la façon de procéder pour calculer les scores est différente. Ex : le résultat des deux meilleurs coups sur chaque billot peut être gardé par le joueur jusqu’à la fin du concours, ou encore les points réalisés sur chaque billot peuvent être cumulés de série en série. En cas d’égalité, les joueurs doivent se départager en effectuant 2 séries de lancers sur chaque billot.

  •  Par équipe :

Le jeu se joue en triplettes, quelques fois en doublettes suivant le nombre de joueurs.
Les différentes étapes de constitution des équipes :
1 : sortir les têtes de séries.
2 : sur un tableau, noter le nom de tous les autres joueurs présents.
3 : chaque tête de série choisi son premier joueur.
4 : tous les joueurs restants sont tirés au sort dans un chapeau par la tête de série.
5 : les concours se font en 6 parties de 5 lancers par équipe.

A la fin de la journée, chaque joueur a participé au même nombre de lancers. L’équipe gagnante marque 16 points par joueur puis 15, 14, 13 etc.Grâce à ce système mis en place par l’Amicale de Galoche sur Billot (Morlaix) tous peuvent participer, même des personnes n’ayant jamais joué.

Film Galoche sur billot

 Organisation type de concours officiels :

 Les responsables de l’Amicale et les représentants des comités se rassemblent pour déposer et mettre en place le matériel respectif à chaque concours. En général, le samedi matin.

  • Le concours individuel : le joueur s’inscrit, puis il mise en fonction de ses capacités de résultats. Le total des points obtenus est noté en face de son nom, sachant que le vainqueur est celui qui a les points les plus élevés.
  •  Le concours par équipes : débute le dimanche avec une inscription avant 14h30 et une mise minimale. Un numéro est attribué à chacun des joueurs. Les meilleurs joueurs sont sélectionnés pour constituer le capitaine l’équipe que nous appelons « tête de série ». Les autres joueurs sont regroupés avec leurs numéros respectifs que nous plaçons dans un chapeau, puis sont tirés au sort par les capitaines en « tête de série ». L’équipe se compose de 3 joueurs appelés triplettes. Un numéro est attribué pour chaque équipe.

A chaque partie, le nombre de points obtenus est validé. Le concours se déroule en 6 manches avec une pause « casse-croûte » après la quatrième manche et un point sur les scores obtenus au tableau de marque. Cela permet de motiver les joueurs en lice pour le gain du trophée à la fin de tous les concours de la saison.

A la fin de la 6ème manche, le meilleur score l’emporte. Le classement est effectué. Un nombre de points est attribué aux équipes et aux joueurs des équipes individuellement, comptant pour le classement général du trophée. En cas d’égalité, un « rampo » départage les joueurs à parts égales.

Reportage RTVO production, octobre 2009

Apprentissage et transmission :

Deux salles municipales sont mises à disposition comme la salle omnisports Lanmeur, la salle sous sol Kasino à St-Jean-du-doigt. A St-Jean-du-doigt, les horaires : de 17h à 21h les samedis et dimanche. Salle de Lanmeur : le jeudi à partir de 20h. Le matériel est mis à disposition par l’Amicale des joueurs de galoche. Entraînement avec constitution des équipes inter-générations.

Objets utilisés et matériaux :

Pour ce jeu, il faut :

-Un billot de bois : hauteur 50 cm / diamètre 50 à 70 cm

-Les galoches : hauteur 5 à 6 cm / largeur : 3 à 3,5 cm

-6 palets en fonte : diamètre 10,5 cm / épaisseur 1 cm / poids 900 grammes

-Le protège-tibia : 1 mètre

-Le curseur de distance (planche de bois)

-3 palettes de protection

Les palets pèsent 900 à 930 gr et mesurent 11 cm de diamètre pour 1 cm d’épaisseur environ. Le billot de bois (ar pilgos en breton) est un morceau de tronc d’arbre d’une hauteur de 50 cm et d’un diamètre de 50 à 70 cm. La galoche (ou bille de bois) a une base de 4 cm de côté pour une hauteur de 6 cm.

Les agriculteurs tronçonnent les billots de bois et une scierie est mise à contribution pour la galoche en bois. Les palets sont fabriqués par l’industrie.

Tout ce matériel est lourd donc difficile à déplacer.

Produits réalisés :

Annuellement : galoches et billots, réfection des palettes en bois

Banderoles, tee-shirts, polos, pulls

Terrain de jeu :

Le terrain de jeu n’est pas fixe et peut se transporter facilement en tenant compte de la protection à apporter à l’arrivée des palets.

Historique :

Le jeu de la galoche remonterai au XIIème siècle, puis s’est progressivement transformé au fil des siècles, avec des coupures pendant les guerres. Aux origines médiévales, ce jeu servait même à départager les biens et les terres. Par la suite, c’est devenu un loisir à part entière qui occupait les populations rurales.

Avant les années 1940, la galoche sur billot se jouait dans les corps de ferme et derrière les cafés le dimanche après-midi. Mais la Seconde Guerre Mondiale a tout arrêté, pour reprendre de plus belle ensuite dans plusieurs quartiers ruraux.

Les premiers concours sont apparus dans les années 1960-70. A partir des années 1980, les concours individuels se sont beaucoup développés, puis les concours par équipes à la fin des années 1980, début 90.

Aujourd’hui, plusieurs petites communes rurales maintiennent la pratique de la galoche sur billot en organisant des concours annuels.

Années 1920 à 1939 :

La pratique de galoche par terre, aux bordures des routes de campagne.

Années 1939-1945 :

La galoche par terre perdure.

Années 1945 à1950 :

Début de la galoche sur billot. Par endroit, les palets étaient fournis par les plus aisés (notables de région).

Années 1950 à 1960 :

La galoche sur billot au bord comme aujourd’hui.

Années 1960-1970 :

Beaucoup plus régulièrement sur billot, dans les fermes et les hameaux, les cafés des communes.

Début des concours en équipes formées et en individuel.

Années 1970-1980 :

Les pratiques de galoche sur billot en individuel et en doublettes sont très développées. D’importantes mises à gagner pour attirer les joueurs (moutons, cochons de lait…).

 Avant la Seconde Guerre Mondiale, les joueurs éprouvaient beaucoup de difficulté pour avoir des billots. Les palets étaient dépareillés et pas très solides, il n’y avait pas de protège-tibia. La galoche de bois était ronde, alors qu’elle est rectangulaire aujourd’hui.

Pratiques locales signalées :

L’Amicale de galoche sur billot a établi un règlement intérieur :

Amicale des joueurs de galoche du canton de Lanmeur est une association loi 1901 datant du 26 mars 1987.

Une adhésion est demandée au nouveau comité entrant. En échange, l’Amicale met à disposition la logistique (matériel et secrétariat) pour l’organisation des concours. Chaque comité ou club reste indépendant de l’organisation.

Actions de valorisation :

L’Amicale organise des portes-ouvertes et présente le jeu lors de festivals.

Pour diffuser la pratique, l’amicale met en place diverses actions de communication :

-Démonstrations en extérieur avec banderoles

-Tee-shirts et polos au sein de l’Amicale

-Programmes annuels effectués

-Diffusion dans la presse, via internet

-Organisation de concours

-Création de cartes d’adhésion. Projet de créer une licence.

-Maintien des démonstrations et concours.

-Présence de l’Amicale dans les rassemblements de jeux traditionnels.

-Création du comité

Glossaire :

Galoche : but à atteindre

Releveur : joueur qui installe la galoche lorsque la galoche précédente est chassée du billot.


Ce billet correspond à l’une des fiches réalisée dans le cadre de l’inventaire du Patrimoine Culturel Immatériel des jeux traditionnels français, financé par la Ministère de la Culture et de la Communication. Si vous souhaitez ajouter des informations complémentaires à cette fiche, n’hésitez pas à poster un commentaire.Vous pouvez également nous contacter à l’adresse suivante : fiches.pci<at>gmail.com.

Auteur de la fiche d’inventaire : Albert Le Mignot (Secrétaire de l’Amicale de Galoche sur billot).

Informateur : Albert Le Mignot

Pour plus de renseignements sur la pratique : st-jean-du-doigt<at>wanadoo.fr

Date et lieu de l’enquête : de janvier à mars 2012, à Morlaix (29)

Date de la fiche d’inventaire : 26 mars 2012

Crédits photographiques : les photographies et le diaporama publiés sur la page ont été fournis par Albert Le Mignot sans informations supplémentaires. La vidéo est issue de youtube. Si vous souhaitez effectuer votre droit de retrait, signalez-le nous.

  1. célébration religieuse bretonne []

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *