Jeu : La carambole à gouttière (du Bocage virois – Manche)

Jeu de carambole à gouttière, photographie fournie par Jean-Philipe Joly.

Jeu de carambole à gouttière, photographie fournie par Jean-Philipe Joly.

Auteur de la fiche d’inventaire : Jean-Philippe Joly

La carambole à gouttière est un jeu de « comptoir » et « d’assemblées ».

Lieu d’observation de la pratique décrite ici : Bocage Virois et région Villedieu-les-Poêles dans la Manche (50), Normandie.

 Description :
La carambole gouttière fait partie des jeux de comptoirs et jeux d’argent, selon les témoignages de la région Villedieu-les-Poêles.

Les joueurs doivent faire tomber des quilles sur un plateau à l’aide d’une boule placée dans une gouttière orientable.

La gouttière doit être placée sur le triangle de départ au maximum. Chaque joueur dispose de 5 lancers.

  • Règle 1 :

Le gagnant est celui qui a le plus de points au bout des 5 lancers.

– Comptage des points :

La quille centrale tombe avant les quilles extérieures = 10 points.

La quille centrale tombe avec une ou plusieurs quilles extérieures au premier coup = 6 points.

La quille centrale tombe après des quilles extérieures – ou avec – mais après le premier coup = 4 points.

1 quille extérieure = 1 point.

2 quilles extérieures au même coup = 2 points par quille

3 quilles extérieures et + = 3 points par quille

Les joueurs ex-æquo se départagent avec un ou plusieurs lancers supplémentaires entre eux.

  • Règle 2 (pour un nombre de joueurs supérieur à 2 en général) :

Elle consiste à faire tomber les quilles extérieures sans faire tomber la quille centrale avec le moins de coups possibles.

Les derniers coups servent à faire tomber la quille centrale ce qui permet de rester dans le concours.

Les 2  joueurs (ou tous ceux qui sont au score minimum s’il y en + de 2),  qui ont fait tombé les quilles en un minimum de coups, jouent la finale.

Ces règles sont disponibles sur le site Tecnor.

Apprentissage et transmission :
La fédération JeuxtradiNormandie propose des animations. Celles-ci sont organisées par les associations de la fédération. Elles vendent également les plateaux de jeux sur catalogue afin de la diffuser.

Objets utilisés et matériaux :
Pour jouer à ce jeu, il faut une planche à rebords (la gouttière) pour les rebonds et pour guider la boule, six petites quilles d’une couleur et une septième d’une autre couleur (la quille centrale) et une boule assez souple d’environ 3 cm de diamètre. La planche et les quille sont en bois alors que la boule est en liège ou plastique.

Transmission, photographie fournie par Jean-Philippe Joly.

Transmission, photographie fournie par Jean-Philippe Joly.

Plateau de carambole à gouttière, photographie fournie par Jean-Philipe Joly.

Plateau de carambole à gouttière, photographie fournie par Jean-Philipe Joly.

Terrain de jeu :
En intérieur ou en extérieur.

Historique :
Pour d’aucuns il semble que ce jeu vienne du Moyen-âge (il s’agirait d’un ancêtre du billard), mais à la connaissance des informateurs, les premiers témoignages remontent aux années 1960…

Le jeu a disparu à peine 20 ans après. Aujourd’hui, il est de nouveau pratiqué à présent dans toutes les fêtes, les écoles, etc., où les associations de la fédération interviennent.

Pratiques locales signalées :
JeuxtradiNormandie (JTN) est né symboliquement au milieu de l’année 2011 pour le 11e centenaire de la Normandie.

Mais l’action en faveur des jeux traditionnels date de juillet 2001, date de la première reconstitution d’une rencontre de choule crosse après un arrêt depuis 1942 ou 1943.

JTN regroupe à présent 9 associations et/ou clubs de choule crosse.

Sa vocation est :

– la coordination des actions événementielles et de collectage

– la gestion d’un site internet commun

– la démarche pour les associations et représentation de celles-ci

– la rédaction de documents de promotion et liens presse

– l’organisation de compétitions, concours …

Actions de valorisation :
Le jeu est présenté lors d’animations de fêtes et lors d’intervention en milieu scolaire.

Des stages de fabrication sont également organisés.

Ce jeu est également représenté sur le guide global des jeux et sur le site internet de la fédération (http://jeuxtradinormandie.fr/jeux.html).

Documentation :

Jeux TradiNormandie, «Jeux TradiNormandie-Fédération des jeux et sports traditionnels Normands et Vickings -», jeuxtradinormandie, s.d. http://jeuxtradinormandie.fr/.

Technor, «Normandie , viking , jeux traditionnels normands», les jeux normands, s.d. http://tecnor.wifeo.com/la-carambole-a-gouttiere.php.


Ce billet correspond à l’une des fiches réalisée dans le cadre de l’inventaire du Patrimoine Culturel Immatériel des jeux traditionnels français, financé par la Ministère de la Culture et de la Communication. Si vous souhaitez ajouter des informations complémentaires à cette fiche, n’hésitez pas à poster un commentaire. Vous pouvez également nous contacter à l’adresse suivante : fiches.pci<at>gmail.com.

Auteur de la fiche d’inventaire : Jean-Philippe Joly (président de JeuxtradiNormandie).

Informateurs :

Jean-Philippe Joly, président de JeuxtradiNormandie, fédération des jeux et sports traditionnels normands

Pour plus de renseignements sur la pratique :

Jeuxtradinormandie, Jean-Philippe Joly : jphjoly<at>wanadoo.fr

Date et lieu de l’enquête : Mars 2012, Normandie.

Date de la fiche d’inventaire : 25 mars 2012

Crédits photographiques : les photographies publiées sur la page ont été fournies par Jean-Philippe Joly sans informations complémentaires, si vous souhaitez effectuer votre droit de retrait signalez-le nous.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *