Glossaire

Glossaire à la date du 23 janvier 2014

A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

 

A

Aizkolari (basque) : bûcheron.
Voir : La force Basque – Herri Kirolak

Appointuser : tailler en pointe.
Voir : Le bordé

Arraya (basque) : changement de camp.
Voir : Le rebot

Arrayak (basque) : chasse.
Voir : Le rebot

Arrêtoir : caoutchouc qui absorbe les chocs, protégeant ainsi la boule et limitant le bruit.
Voir : Les quilles de Très

 

B

Bâbord (vocabulaire marin) : la gauche d’un bateau.
Voir : Les régates de traînières, Estropadak

Bague (provençal) : sceau en bois en provençal (parfois appelé poussaïre)
Voir : La bague en boghei

Balle : de couleur blanche ou rouge, la balle de jeu est en caoutchouc, mesure environ 65 mm de diamètre et pèse 59 grammes. En salle, il s’agit de balles de tennis dépressurisées.
Voir : La balle au tambourin

Bande : côté bordant la piste de bowling dont la particularité est d’être surélevé.
Voir : Le ninepin bowling classic

Barne (basque) : le « carré de but ».
Voir : Le rebot

Barquette : orchestre de la région Rhône-Alpes.
Voir : Les joutes lyonnaises

Basse-volée : personne qui joue en milieu de terrain.
Voir : La balle à la mainLe ballon au poing

Battoir : instrument de type tambourin avec un manche flexible proche d’une raquette : son cercle est plus petit (18 cm) et le manche mesure entre 80cm et 1 mètre. Il est uniquement utilisé en extérieur pour l’engagement de la balle.
Voir : La balle au tambourin

Bauges : tiges télescopiques servant mesurer la distance entre les boules et le petit.
Voir : La boule de fort

Bézette : petit mât sur un socle en bois autour duquel on place les anneaux.
Voir : La bézette

Bielhe (vieille) (gascon) : troisième quille du jeu (appelée aussi « la grosse« ).
Voir : Les quilles de Très

Bigue (provençal) : poutre de soutènement des tintaines.
Voir : Les joutes languedociennes

Billon (picard) : sortes de massues en bois.
Voir : Le billon

Boghei (provençal) : charreton.
Voir : La bague en boghei

Bolinche : filet rond utilisé pour la pêche aux anchois, sardines et maquereaux.
Voir : Les régates de traînières, Estropadak

Bonne : première quille de la rangée du milieu.
Voir : Les quilles de huit

Boule plate : sorte de palet.
Voir : La boule flamande

Boulon : objet lancé pour abattre les quilles.
Voir : Les quilles de six

Bourloire : un terrain concave.
Voir : La boule flamandeLa bourle

Bourron : bourrelet en tissu ou en cuir, servant à caler la main droite du jouteur sur la lance.
Voir : Les joutes lyonnaises

Bouvetage : assemblage des différentes parties de la quille.
Voir : La fabrication de quilles

Briquet (ou faire briquer, avoir briqué) : faute signalant que le jouteur touche le tabagnon avec une partie de son corps.
Voir : Les joutes lyonnaises

Brûle : le joueur est éliminé mais il peut retourner en jeu s’il paye la mise nécessaire.
Voir : La carambole et la bastringue

Buter : faire tomber le bouchon hors du cercle.
Voir : Le jeu de butte

Butoir : palissade de planches en bois disposées en arc de cercle.
Voir : Les quilles de Très

Butte (ou bouchon) : bouchon en liège, but à atteindre.
Voir : Le jeu de butte

 

C

Calage : position des doigts, repliés, posés au sol, avec la bille entre le pouce et l’index.
Voir : Le jeu de billes

Cancha (basque) : aire de jeu.
Voir : Le laxoaLa pelote basqueLa pilotaLe rebot

Carreau : aire de jeu.
Voir : Le jeu de Paume

Chasse : piquet en bois – rouge ou bleu – qui délimite l’aire de jeux de chaque équipe.
Voir : La balle à la mainLe ballon au poingLa balle au tamisLa longue paume

Chasse (Faire) : faire rebondir la balle deux fois en dehors de la zone de service.
Voir : Le jeu de Paume

Chistera (basque) : gant en osier pour attraper la balle.
Voir : La pilotaLe rebot

Choule (ou éteuf) (cotentin) : une balle rebondissante qui se frappe avec la crosse.
Voir : La choule crosse

Choule (cotentin) : balle munie d’une poignée.
Voir : La grande choule

Cinta (basque) : ceinture de tissu faisant partie de la tenue obligatoire du lutteur de Barroka. Il faut aggriper dans ce jeu la ceinture de son adversaire au niveau du dos.
Voir : La borroka

Cinquante : baguette de traçage au sol.
Voir : La boule lyonnaise

Clos (ou jouerie) (cotentin) : nom du terrain de jeu.
Voir : La choule crosse

Corde : ligne imaginaire matérialisée par les chasses.
Voir : La balle à la mainLa balle au tamisLe ballon au poingLe laxoaLa longue paume

Cordier : celui qui se trouve au plus près de la corde ou de la raie.
Voir : La balle à la mainLe laxoa

Côté fort : côté le plus lourd de la « boule », qui l’attire dans une certaine trajectoire.
Voir : La boule flamande

Côté faible : côté le plus léger de la « boule ».
Voir : La boule flamande

Coulon (langue picarde) : pigeon en picard.
Voir : La colombophilie

Coulonneux (langue picarde) : éleveurs de pigeons.
Voir : La colombophilie

Crevé (Etre) : faire tomber la première quille, et plus de quilles que le maître.
Voir : Les quilles bressanes

 

D

Dache : carré de métal incrusté dans le pas de tir, signalant le point de lancer de la boule.
Voir : Les quilles de neuf

Dedans : côté du terrain où se fait l’engagement.
Voir : Le jeu de Paume

Defora (provençal) : hors-jeu.
Voir : La paume artignoscaise

Devers : carré de service du côté de terrain qui est opposé à l’engagement
Voir : Le jeu de Paume

Douro (basque) : pièce comportant une face rouge et une face bleue.
Voir : Le laxoaLe pasakaLa pelote à main nue en trinquetLa pelote basque

 

E

Effacer (s’) : se tourner au moment de la passe.
Voir : Les joutes nautiques clamecycoise

Enloger (langue picarde) : mettre les pigeons dans des cages pour les transporter.
Voir : La colombophilie

Escabeil (provençal) : décapiter en provençal. Viser le haut d’une quille se trouvant cachée par d’autres quilles.
Voir : Les quilles de six au maillet

Esteuf : balle rembourrée de poils ou d’étoupe de laine, recouverte d’une peau de mouton cousue.
Voir : Le jeu de Paume

Estropada (basque) : course en basque.
Voir : Les régates de traînières, Estropadak

Etaque (ou bute) (langue picarde) : poteau ou rondelle de métal qui matérialise le but à atteindre.
Voir : Le billonLa boule flamandeLa bourle

Euskara (basque) : la langue basque.
Voir : Le laxoaLe pasakaLa pilotaLe rebotLes régates de traînières, Estropadak

 

F

Foncier : personne jouant en fond de terrain.
Voir : La balle à la mainLe ballon au poing

Frères : les joueurs qui restent en jeu.
Voir : La carambole et la bastringue

Fronton : mur utilisé pour jouer à la pelote basque.
Voir : La force basque – Herri KirolakLa paume artignoscaiseLa pilota

 

G

Gabarit : objet en métal qui délimite l’emplacement du lanceur.
Voir : Les quilles de huit

Gars : boule qui symbolise le but à atteindre.
Voir : La boule cauchoise

Gobille : objet rond en terre et jeu du même objet pratiqué au Moyen-Age.
Voir : Le jeu de billes

Goulotte : côté bordant la piste de bowling dont la particularité est d’être surbaissé.
Voir : Le ninepin bowling classic

Grilles étagées : grillage surmonté d’une tige, avec plusieurs branches de chaque côté au sommet de la perche.
Voir : Le tir à la perche verticale

Guante (castillan) : gant.
Voir : Le pasaka

Gymkhana (gascon) : course sur un circuit semé d’obstacles.
Voir : Les courses sur échasses

 

H

Heillis : obstacle sur la piste.
Voir : La bourle

Heillichieux : personnes qui placent leur bourles afin d’en faire des obstacles aux adversaires.
Voir : La bourle

Honneurs : pique unique au sommet de la grille étagée. C’est celle qui vaut le plus de points.
Voir : Le tir à la perche verticale

 

I

Inférieures : griffes les plus basses.
Voir : Le tir à la perche verticale

Intermédiaires : griffes se trouvant au milieu.
Voir : Le tir à la perche verticale

 

J

Jogàire (provençal) : un joueur.
Voir : La paume artignoscaise

 

L

Lou nau (le neuf) (gascon) : seconde quille du jeu.
Voir : Les quilles de Très

 

M

Maître : joueur qui fait tomber la première quille face à la piste.
Voir : Les quilles bressanes

Maître (ou petit) : boule qui symbolise le but à atteindre.
Voir : La boule de fortLa boule de sable

Mande (gascon) : ligne de tir.
Voir : Les quilles de Très

Mandoline : de forme ovoïdale, proche d’une goutte d’eau, la mandoline n’est généralement utilisée que pour l’engagement de la balle
Voir : La balle au tambourin

Maniste : joueur de pelote à main nue.
Voir : La pelote à main nue en trinquet

Mare (ou douet) (cotentin) : buts (cages) signalés par des drapeaux.
Voir : La grande choule

Mèna (provençal) : une manche de jeu.
Voir : La paume artignoscaise

Mène : une manche durant la partie.
Voir : La boule cauchoise

Moque : Verre en terre vernissée pour boire le cidre.
Voir : La boule de hasard

Moquet : embout de flèche plat en plastique.
Voir : Le tir à la perche verticale

Mortaises : trous creusés dans la boule servant de poignée.
Voir : Les quilles de Très

Mouillé (être) : perdre.
Voir : Les joutes nautiques clamecycoise

Mourre de porc (provençal) : voilier de pêche méditerranéen
Voir : Les joutes languedociennes

 

N

Neuf : carré central du plastron du jouteur.
Voir : Les joutes lyonnaises

Noyade : quand la choule est envoyée dans la mare (les buts).
Voir : La grande choule

Noyau : fosse qui se trouve à l’extrémité d’une bourloire.
Voir : La boule flamande

 

O

Oiseau : ou « papegai ». C’est un morceau de bois surmonté de plumes. Il s’agit de la cible que les joueurs doivent abattre.
Voir : Le tir à la perche verticale

Orca : jeu pratiqué par les Romains, qui consistait à lancer des noix ou des noisettes dans un vase.
Voir : Le jeu de billes

 

P

Pala (basque) : raquettes en bois plein servant à jouer à d’autres jeux de pelote basque.
Voir : Le pasakaLa pelote basque

Paso : ligne de séparation entre les deux camps.
Voir : Le rebot

Passe-partout : scie de long.
Voir : La force basque – Herri Kirolak

Patron : barreur, chargé de gérer le moteur ou de commander l’équipage.
Voir : Les joutes languedociennes,  Les joutes lyonnaises

Pàuma (provençal) : la balle.
Voir : La paume artignoscaise

Pelote : la balle.
Voir : La balle à la main, Le laxoaLa pelote basque, La pilotaLe rebot

Pelotari (basque) : joueur de pelote.
Voir : Le laxoaLe pasakaLa pelote basqueLa pilotaLe rebot

Plaque : palet à lancer.
Voir : Le jeu de butte

Pichenette : coup donné de l’index ou du majeur, paume au sol, index ou majeur replié sous le pouce.
Voir : Le jeu de billes

Piquer : remiser la même somme et recommencer le tour de jeu.
Voir : Les quilles bressanes

Pit : marque la position.
Voir : Les quilles de Très

Pitage : action de replacer les quilles sur leur base en les calant par un petit tas de sable.
Voir : Les quilles de neuf

Pité : carré de béton qui compose le plantier.
Voir : Les quilles de sixLes quilles de six au maillet

Piteur : personne qui redresse les quilles.
Voir : Les quilles de neuf

Plantier : surface de jeu où l’on positionne les quilles.
Voir : Les quilles de sixLes quilles de six au mailletLes quilles de neuf

Plein jeu : action de replacer les quilles entre chaque lancé.
Voir : Le ninepin bowling schere

Pointage : coup pour tirer la bille, le pouce positionné derrière l’index.
Voir : Le jeu de billes

Pointer : lancer la boule en la faisant rouler au sol vers le cochonnet.
Voir : La boule lyonnaise

Pointeux : personnes qui placent les bourles.
Voir : La bourle

Pomme : partie bombée et arrondie de la quille.
Voir : La fabrication de quilles

Poule : une partie (jeu) en 4 «  quinze » marqués.
Voir : La balle à la main

Poupe (vocabulaire marin) : l’arrière du bateau.
Voir : Les régates de traînières, Estropadak

Proue (vocabulaire marin) : l’avant du bateau.
Voir : Les régates de traînières, Estropadak

Prumère (première). (gascon) : première quille du jeu.
Voir : Les quilles de Très

 

Q

Quadrette : équipe de 3 ou 4 joueurs.
Voir : La boule lyonnaise

Quillier : aire de jeu où sont disposées les quilles.
Voir : Le ninepin bowling classicLe ninepin bowling schereLes quilles de Très, Les quilles de neuf

Quillou (ou quille joueuse) : neuvième quille. Elle n’est pas sur la piste et sert à frapper la boule.
Voir : Les quilles de huit

Quillou(s) : joueur de quille.
Voir : Les quilles de neuf, La fabrication de quilles

 

R

Raffiner (ou affiner) la quille : poser la quille en équilibre pour favoriser sa chute lorsqu’elle est touchée par la boule.
Voir : Les quilles de neuf

Rampeau : signifie qu’il y a égalité entre les joueurs.
Voir : Les quilles de Très

Rampo (être) : faire tomber la première et autant de quilles que le maître.
Voir : Les quilles bressanes

Refil : mur de fronton.
Voir : Le laxoa, Le rebot

Refileur : joueur qui engage l’échange.
Voir : Le laxoa

Remonte (basque) : long gant d’osier.
Voir : La pasaka

Renquilleur : personne ayant pour rôle de relancer la boule aux joueurs.
Voir : Les quilles bressanes

Rentré (Faire) : partager la somme des mises en deux et proposer une autre partie.
Voir : Les quilles bressanes

Repiter : remettre les quilles en place sur le pité.
Voir : Les quilles de six au maillet

Repousse : quatre hommes chargés d’assurer la sécurité du jouteur.
Voir : Les joutes lyonnaises

Requilleur : personne qui replace les quilles sur le quillier.
Voir : Les quilles de neuf

Rétro : rebondir sur une planche pour revenir ver le maître.
Voir : La boule de sable

Roi : quille du milieu.
Voir : Le ninepin bowling schere

 

S

Soka tira (basque) : tir à la corde.
Voir : La force basque – Herri Kirolak

Sommier : terrain communal mis à disposition des joueurs pour la pratique du billon.
Voir : Le billon

Supérieures : griffes se trouvant juste sous l’honneur.
Voir : Le tir à la perche verticale

 

T

Tabagnon : plate-forme à l’arrière des bateaux de joute.
Voir : Les joutes lyonnaises

Tacos (basque) : protections pour les mains.
Voir : La pelote à main nue en trinquet

Tombereau : action de faire tomber les trois quilles en alignement de la planche centrale.
Voir : Les quilles bressanes

Tambourin : instrument principal du jeu constitué, depuis les années 1975, d’un cercle en plastique de 28 cm de diamètre pour les adultes (26 cm pour les enfants) sur lequel une toile synthétique est tendue.
Voir : La balle au tambourin

Taquet (joute) : cale-pied situé sur le tabagnon.
Voir : Les joutes lyonnaisesLes joutes nautiques clamecycoise

Taquet (quille) : support de quille.
Voir : Les quilles de huit

Tintaine (provençal) : Plancher en surplomb sur une barque de joute.
Voir : Les joutes languedociennes

Tiquer : toucher la bille.
Voir : Le jeu de billes

Tirer : lancer la boule, avec une course d’élan, sur une boule adverse pour la chasser
Voir : La boule lyonnaise

Titchon (ou Strace) : boule carrée plus petite que celles qui sont lancées et matérialisant le but à atteindre.
Voir : La boule carrée

Traînière (trainera) (basque) : bateau de pêche reconverti en bateau de course au Pays basque.
Voir : Les régates de traînières, Estropadak

Tresquiller : faire tomber 3 quilles au premier lancé
Voir : Les quilles de six au maillet

Tribord (vocabulaire marin) : la droite d’un bateau.
Voir : Les régates de traînières, Estropadak

Trinquet : plateforme ajoutée au bateau sur laquelle les jouteurs se tiennent pour s’affronter.
Voir : Les joutes arrageoisesLes joutes nautiques clamecycoise

Trinquet (basque) : salle de jeu pour la pratique de la pelote basque.
Voir : Le pasakaLa pelote à main nue en trinquet, La pelote basque, La pilotaLe rebot

Trinquettier : gérant des trinquets.
Voir : Le pasaka

Triplette : partie jouée avec trois « boules ».
Voir : La boule carrée

Tronches : disques de bois servant à confectionner les bourles.
Voir : La bourle

Troppa : jeu pratiqué en Grèce durant l’Antiquité qui consistait à lancer des petits objets ronds, osselets ou olives, dans un trou.
Voir : Le jeu de billes

Tuer les billes : toucher les billes de l’adversaire.
Voir : Le jeu de billes

 

V

Viquets (cotentin) : les buts.
Voir : La choule crosse

 

X

Xilo (castillan) : un trou.
Voir : Le pasaka

 

Y

Yole de Ness : bateau de pêche typique des îles Shetland.
Voir : Les rames traditionnelles

 

Z

Zakulari (basque) : porteur de sac de maïs ou de blé lors de l’épreuve de la course en sac.
Voir : La force basque – Herri Kirolak